C’est incroyable comme le monde parait encore plus effrayant quand vous avez des enfants.

C’est l’euphorie pour beaucoup de couples, d’apprendre pour la première fois, qu’ils vont devenir les parents d’un enfant. A cet instant, les parents réalisent qu’il est de leurs devoir de réunir tous les éléments nécessaires pour prendre un bon et un nouveau départ. Ils s’attèlent à accueillir leur bébé dans un environnement sain, protecteur et joyeux.

Sauf qu’avec le temps, cet enthousiasme charmeur, laisse petit à petit place à une certaine inquiétude que nourri l’incertitude. Prendre finalement conscience de la réalité du monde dans lequel leur enfant grandira, s’apparente à un coup de massue pour certains parents. L’incertitude, l’inquiétude, la prise de conscience et la peur traduisent le monde sombre dans lequel on vit.

Pour ma part et comme tout autre parent, je veux être en mesure de donner sans cesse à mes enfants tout ce dont ils ont besoin, au delà du logement et de la nourriture. Car actuellement, ma préoccupation quotidienne est

Comment bien élever mes enfants par les temps qui courent ?

Sans aucun doute, nous somme prêts à faire tous les sacrifices pour leur bien-être. A tel point d’en perdre le sommeil. Les jours que nous vivons sont en constante évolution, pleins de variables et si sombres. Quel est l’avenir de notre nation ?   Quand on sait que les choses ne sont plus ce qu’elles étaient il y 15 ou 20 ans.

Malheureusement, il est triste de voir comment nos sociétés ont évolué. A chaque nouvelle, une autre tragédie, à travers les pays et même autour de nous. Il est presque devenu « normal » de lire dans la rubrique « faits-divers » de nos journaux, qu’une agression s’est produite.

Notre société souffre et son cas semble s’aggraver. Rien ne va plus, de la politique, aux actes terroristes, aux accidents destructeurs, aux catastrophes naturelles, à l’usage des drogues, au libéralisme, aux discriminations, à la pornographie, aux enlèvements, à la pédophilie, aux nouveaux moyens de communication,. Notre société est malade. Elle pousse au désespoir et à la colère.

Elle est devenue si mauvaise, qu’il faut repenser sa manière de vivre et de communiquer avec les autres

Elle est devenue si mauvaise, qu’il faut repenser à deux fois avant de se rendre dans des endroits plein de monde

Elle est devenue si mauvaise, qu’il est presque risqué de laisser ses enfants jouer dans le quartier

Elle est devenue si mauvaise, que la peur pour nos enfants ne cesse de grandir

Elle est devenue si mauvaise, que nous avons peur pour nos enfants, qu’ils tombent dans la drogue et la prostitution.

S’interroger

Être parent dans une société aussi souillée, c’est enseigner à nos enfants d’être mieux que ce que nous avons été et mieux que ceux qui se comportent mal. Mais comment ?

Comment apprendre à nos enfants à devenir de bons adultes, alors que le monde renvoie une image écœurante ?

Comment leurs expliquez que l’on ne répond jamais à la violence par la violence, alors que sa présence est quotidienne ?

Comment leurs enseigner à être courageux, forts et déterminés, tout en ayant un comportement respectueux avec les autres ?

Comment leurs dire qu’ils sont en sécurité alors que notre société véhicule la peur ?

Comment leurs apprendre à avoir un esprit critique, sans pour autant critiquer ou juger une personne ou un groupe de personnes selon leur cultures, leurs origines ou leurs croyances ?

Comment leurs apprendre que les drogues peuvent anéantir leurs vies, quand on sait qu’elles sont consommées et qu’elles circulent presque librement ?

Comment leur limiter l’usage des nouvelles technologies, quand on sait qu’elles ont envahies nos foyers et notre manière de consommer ?

Comment leur apprendre à vivre une vie paisible, dans un monde en perpétuel changement ?

Rester confiant

Il est certainement terrifiant de voir nos enfants grandir dans un monde plein de problèmes et où tout est permis.

Mais malgré cela, je reste confiante et déterminée pour que mes enfants puissent vivre des expériences d’enfance normale.

A nous de rester confiants

A nous de faire les meilleurs choix pour eux

A nous de les protéger intelligemment

A nous de leur tracer la ligne et les chemins à suivre

A nous de les accompagner, dans ce monde rempli d’embuches.

Soyons déterminer à réussi notre mission, parce que je suis convaincue que malgré l’horreur, nous saurons faire de nos enfants, des adultes équilibrés, plein d’amour, d’entraide et de générosité.

Alors gardons une note d’espoir, partageons les mêmes valeurs et le bien finira toujours par l’emporter sur le mal.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *