la simplicité

 

C’était un samedi soir, nous avions choisi de manger dans un restaurant qui plait à nos enfants. Là-bas, il y a un coin jeux où ils peuvent sauter et s’amuser pendant un temps. Sauf qu’au moment de partir, ma fille de 7 ans, m’a glissé dans l’oreille « maman, pour demain, est-ce que je pourrais cuisiner le repas ». J’ai accepté sa demande avec plaisir, mais bizarrement j’ai repensé à notre soirée. Nous voulions faire plaisir à nos enfants en mangeant à l’extérieur, mais visiblement, ma fille ainée, plus en âge d’exprimer ses besoins, était à la recherche de simplicité. Préparer ensemble le repas du lendemain, à la maison, dans le calme et pouvoir en profiter juste entre nous, voilà ce qu’était son souhait.

Ma fille adore passer du temps en famille et ne manque pas de nous le rappeler. Dès qu’elle remarque que nous somme tous dans la même pièce à faire une activité ou à jouer ensemble, elle nous dit sa phrase préférée j’adore quand on est tous ensemble en famille. Cette phrase magique me comble de joie et me fait aussi prendre conscience que peut être nous n’offrons pas assez de ces moments à nos enfants. La simplicité est un don rare dans la vie moderne, alors tâchons d’offrir à nos enfants des moments de simplicité collective, où chacun donne de l’importance à l’autre. Votre enfant préfèrera surement le moment que vous passerez avec lui en toute simplicité, plutôt que de le ramener dans le plus grand aquarium de la région, par exemple.

Peu importe le style parentale que nous adoptons, je reste convaincu que la simplicité reste un sujet qui nous unit et renferme de nombreux avantages. Cette simplicité :

– anime la vie de famille

– renforce les liens parents-enfants

– rend heureux

– permet de se sentir en sécurité et protégé

– est un puissant outil pour montrer à nos enfants l’amour inconditionnel que nous leur portons.

Venir à bout du désordre

Quand on a des enfants, l’endroit le plus évident du désordre et aussi celui qui peut leur procurer de l’amusement. Mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, trop de jouets ne profitent pas à nos enfants et au contraire semble être un frein à leur imagination. Mon mari trouve toujours que la chambre de nos enfants est pleine de jouets. Il ne manque pas de me rappeler que nous devrions même arrêter d’en acheter trop souvent. Pour lui, une dizaine de jouets suffisent pour combler le besoin en jouets. Je reconnais qu’il y a du vrai dans son raisonnement et constatez par vous-même, vos enfants jouent pratiquement avec les mêmes jouets.

Quelques conseils, pour faciliter le tri :

– Solliciter vos enfants pour voir quels jouets ils préfèreraient garder

– Leur faire prendre conscience, qu’autant de jouets ne servent pas à grand choses et retirez ensemble les jouets avec lesquels ils ne jouent plus

– Leur faire aimer les choses simples

– Retirer les jouets cassés, avec des pièces manquantes

– Débarrassez-vous des livres que vos enfants ne regardent plus ou qu’ils ont déchiré

– Garder les jouets simples et classiques.

Donnez une seconde vie à ces jouets en les revendant dans une brocante ou bien encore en faisant plaisir à d’autres enfants.

Ne vous arrêtez pas à la chambre de vos enfants, profitez-en pour désencombrer toute votre maison. Faisons de la place aux choses qui nous sont utiles et supprimons le superflu.

Filtrer l’accès à l’information

Tenir informer nos enfants du monde qui les entoure et certainement une prise de conscience louable. Mais de quelle manière ? Quand on sait à quel point les informations changent rapidement, tout va trop vite. Vouloir trop sensibiliser nos enfants aux changements sociétales, c’est nourrir une anxiété et une inquiétude qu’ils auront du mal à maitriser. Soyons logique, un enfant ne saura pas mesurer et traiter l’information comme peut le faire un adulte.

Alors, pourquoi compliquer l’information quand on peut la simplifier. Offrons à nos enfants une paix intérieure en adoptant une routine et en mettant en place un rythme de vie plus calme.

Simplifier la vie quotidienne de la famille c’est garantir une stabilité et une sécurité de plus à nos enfants.

 Le temps d’écran

Dans nos sociétés modernes, les écrans font partis intégrante de notre quotidien, pour ne pas dire qu’ils font partis de notre « famille ». Presque à l’image d’une personne ou bien d’un animal de compagnie, les écrans ont envahies nos vies et polluent celles de certaines personnes. Ils peuvent devenir néfastes comme pourrait l’être certaines additions.

À notre époque, s’il y à bien un défi parental à relever, c’est bien celui des écrans comme en témoigne l’étude de l’Académie américaine de pédiatrie.

Mais réduire notre propre temps d’écran, n’est-il pas le meilleure modèle que l’on puisse donner à nos enfants et le plus puissant des moyens ?

Je me souviens d’une fois quand ma fille m’a dit « mais maman pose ton téléphone ». Recevoir une telle remarque de la part de son enfant fait plutôt mal. J’ai culpabilisée de ne pas avoir donné toute mon attention à un moment où elle s’adressait à moi. J’ai même eu peur un instant, que ma fille pense qu’elle comptait moins à mes yeux.

Dans un moment comme celui-là, il est impératif de se remettre en question. J’ai donc décidé de laisser au second plan mes occupations en présence de mes enfants. Je réponds immédiatement aux messages, que s’il y a urgence, je consulte mes mails une fois par jour, je passe mes coups de fils à des moments plus opportuns et surf sur internet dans les moments creux de la journée. Quoi qu’il en soit, je pose mon téléphone loin de moi, pour éviter toute distraction et parfois même je le laisse volontairement sur silencieux.

La seule chose qui peut nous motiver à changer notre comportement, est notre instinct à protéger nos enfants. Vous serez surpris de voir comment les améliorations s’opèreront et profiterons à chacun des membres de la famille, pour laisser place à un environnement plus sain.

Si vous vous montrez disponible à chaque fois que vos enfants vous le demanderont, vous remarquerez qu’ils seront moins demandeurs d’écrans en tout genre.

Un rythme de vie simple avec des choses simples

Tout au long de la semaine nos enfants s’activent sans relâche entre l’école, la pratique d’un sport et autres activités. Il est donc important d’installer des routines régulières pour leur permettre de se reposer et de marquer une rupture avec les pressions de la vie quotidienne : par le biais du jeu, de l’amusement, de l’imagination, de la créativité et du plaisir des choses simples.

Avec tous les jeux et les activités que proposent les géants de la consommation, l’imagination de nos enfants est très peu sollicitée, voir même absente.

Alors pourquoi ne pas mettre de coté tous les jeux que votre enfant possède pour laisser place à plus de simplicité et de créativité. Profitez d’une après midi pour sortir et faire une balade près de la mer ou bien dans un parc, pour ramasser quelques objets insolites ou bien des coquillage, des pierres et des feuilles, qui par exemple, pourront servir à la construction d’objet unique . Ces sorties ludiques permettent à la fois d’interagir avec la nature et c’est aussi un bon moyen pour apprécier le changement des saisons. Dégustez une bonne glace ensemble, jouez au ballon, donnez à votre enfant des occasions pour décompresser et savourer des moments calmes et reposants.

Soyer prêt à relever le défi !

Il n’y a aucun doute, la parentalité à rendu ma vie plus complexe. Mais paradoxalement, je me sens tellement comblée quand je vois mes enfants plein de vie et d’insouciance. Ils m’apportent un sentiment de bonheur et une paix intérieure difficilement mesurable.

Les plaisirs simples de la vie n’ont pas de prix et pourtant nous passons trop souvent à coté. Prenons les choses comme elles viennent et assumons de vouloir vivre simplement en faisant confiance à nos instinct naturels et en laissant nos enfants, être des petits individus plein d’amusement et de joie de vivre aussi longtemps que possible. Ne culpabilisons pas et soyons anticonformiste quand il s’agit du bien-être de nos enfants.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *