La parentalité naturelle : c’est tout un art !

L’art de la parentalité naturelle nous renvoie aux origines mêmes de la notion de parent. Inconsciemment nous avons été conçus pour concevoir à nouveau  et à notre tour « devenir parent ».  Dans son approche, cette parentalité naturelle, que l’on peut aussi qualifier d’attachement, consciente et douce, encourage les enfants à franchir les étapes de leur croissance à leurs rythme.

Les parents conscients et lucides font leurs propres recherches et prennent des décisions fondées sur des faits plutôt que sur des opinions. D’ailleurs, ils ont tendance à ne pas aller de pair avec l’état actuel des choses.

Les parents d’attachement cherchent quant à eux à renforcer leur attachement avec leurs enfants, peu importe les circonstances. Aussi la connexion entre les parents et les enfants est le facteur le plus important pour déterminer la bonne santé émotionnelle à vie.

De tous ces qualificatifs, je préfère la parentalité naturelle. Le parent naturel écoute son cœur, transmet l’amour qu’il porte à ses enfants et est centré sur la satisfaction de leurs besoins. Mais quel parent ne répond pas aux besoins de ses enfants ?

Il va de soi que nous essayons tous de combler leurs besoins, mais il suffit parfois de faire quelques recherches pour être surpris de voir à quel point le rôle parental conventionnel dépasse ce que l’instinct naturel originel prévoit.

 

Rappel historique de la théorie d’attachement

En 1959 John Bowlby psychanalyste et psychiatre anglais présente sa théorie de l’attachement, selon lui « La relation mère-enfant est aussi vitale pour le développement général du bébé que les vitamines ou les protéines pour le développement physique »

Dans sa figure d’attachement, la mère reste la plus importante, l’enfant se sent en confiance et en sécurité.

Dans sa théorie, Bowlby remet en question la vision de Freud qui limite la relation mère-enfant à la satisfaction unique du besoin alimentaire.

Ainsi les parents qui traitent leurs enfants avec amour, compassion et respect en plus de répondre à leurs signaux participent au maillage du cerveau de leurs enfants pour plus d’empathie, de confiance et de capacité à auto-réguler leur stress pour le reste de leur vie.

Nos interactions positives ou négatives avec nos bébés et nos jeunes enfants affectent la façon dont leurs cerveaux se développent, tout comme les neuroscientifiques ont prouvé que les interactions amoureuses pouvaient augmenter le nombre de connexions entre les cellules nerveuses.

 

Les 10 fondements du parent naturel

En partant de la théorie d’attachement, on peut identifier 10 fondements de la parentalité naturelle, qui sont :

  • Préparer l’attachement dès la grossesse jusqu’à l’accouchement
  • Nourrir avec amour et respect
  • Répondre à son enfant avec sensibilité
  • Utiliser le contact stimulant
  • S’efforcer de décoder les signaux en cas de détresse
  • Donner une réponse rapide aux signaux
  • Assurer son rôle parental durant la nuit
  • Fournir des soins affectueux constants
  • Pratiquer une parentalité douce, qui ne passe pas par la discipline corrective
  • Maintenir un équilibre entre la vie personnelle et familiale.

Ces fondements peuvent être atteints à partir de pratiques simples, telles que le contact peau à peau avec son bébé, l’allaitement, le cododo, la communication par le toucher et les sourires. Cela à travers une parentalité douce, à l’écoute des besoins de son enfant.

Le plus important est de comprendre et considérer consciemment les choix parentaux que nous faisons, car au final, l’attachement relève d’une décision personnelle.

Après tout, vous pouvez choisir de ne pas porter votre bébé car physiquement c’est impossible pour vous. Tout comme la crèche peut être le meilleur endroit pour votre enfant. Retenez qu’en pratiquant une ou deux techniques parentales naturelles, vous saurez nourrir votre attachement avec votre enfant. Faites vous confiance et faites confiance à vos instincts. L’essentiel est d‘adapter et de modeler votre attachement à la manière d’une œuvre d’art unique à votre famille.

 

La société évolue, quand est-il de la parentalité ?

Le concept de l’attachement dans la parentalité est quelque chose de logique et d’authentique. En plus d’être traditionnel, il a été pratiqué sous n’importe quelle forme depuis des millénaires.

Mais la société évolue, non ? Nous vivons dans des maisons avec l’électricité, des équipements modernes, des smartphones, des voitures hybrides. N’est-il pas naturel que la parentalité évolue également ? Devenir « plus civilisé » en introduisant d’autres concepts et d’autres gadgets.

Probablement. D’ailleurs c’est l’argument de vente de grandes chaines de magasin pour bébés, qui vente les mérites de leurs produits. Mais si les bébés pouvaient parler, ils nous diraient clairement quelque chose de différent, à commencer par éviter de dépenser notre argent dans des berceaux, baignoire, table à langer et autres accessoires dont ils n’ont pas besoin.

Croyons-le ou non, les bébés naissent avec leurs instincts intacts. Tout comme ils ne savent pas qu’ils sont nés en 2018.

Conseils de J’aime J’éduque : Soyez-en sûr, nos enfants nous disent tout simplement qu’ils ont besoin de leurs parents responsables, qui suivent courageusement leurs instincts.

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *