« En s’arrêtant, en se mettant à l’écoute de son ressenti, on prend le chemin de l’apaisement. Ce n’est pas un chemin facile mais il porte au-delà de notre propre paix, pour soi et pour tous. » – Pema Chödrön

Nous savons tous que dans des moments de stress et  d‘accumulation des choses, nous somme le plus susceptible de nous emporter et de réagir vigoureusement envers nos enfants. Il est impossible d’être émotionnellement généreux quand nous sommes tendus et préoccupés. Dans une situation similaire à celles-ci, il suffit parfois d’un rien, dans le comportement de votre enfant pour faire déborder la coupe presque pleine. Sois dite en passant, une vie avec des enfants est faite de situations casse-cou les unes plus que les autres. Sans compter que les sociétés modernes sont à leur tour faites d’une série de facteurs déclencheurs qui ne font rien d’autre que de nous faire stresser.

Qui n’a jamais été pris d’un sentiment de dégout et d’énervement en plein embouteillage, durant une longue file attente à la caisse d’un magasin, ou au moment d’une crise de colère. Dans de telles situations, il peut être difficile à croire, mais il est tout à fait possible de ressentir une paix intérieure en respirant profondément. Faites le test au prochain embouteillage, ou même dans une crise de colère. Dites vous que votre stress ne réglera rien et qu’il vaut mieux relativiser…en se disant qu’il y a toujours pire comme situation ingérable. Plus facile à dire qu’à faire me diriez-vous ! Non sans rire, RESPIREZ…Il suffit d’essayer ! C’est l’une des meilleures façons de dissiper vos tensions et votre stress.

Ce qui est remarquable dans tout cela, c’est que notre respiration nous ramène à notre propre paix intérieure. S’accorder une pause pour inspirer et expirer profondément, facilite grandement la manière dont nous pouvons réagir face à une situation donnée.

La respiration pour une parentalité apaisée

« Quand vous respirez, respirez comme une personne libre où que vous soyez. Si vous cultivez votre liberté, vous développerez cette sorte de personnalité qui pourra aider ceux qui vivent avec vous. » – Thich Nhat Hanh

En matière de parentalité, la respiration est l’un des leviers les plus puissants pour vous aider à changer votre relation avec votre enfant. Lorsqu’une chose commence à vous agacer, pour une raison quelconque, arrêtez vous, déposer votre agenda, délaisser la tâche que vous faisiez (juste pour le moment) et RESPIREZ. Si vous pouvez vous calmer avant de répondre à vote enfant, c’est mieux, vous verrez que toute l’interaction est différente. Très vite vous remarquerez que votre relation avec votre enfant a  été transformée.

Aujourd’hui, je vous encourage vivement à bien respirer tout au long de la journée. Chaque fois qu’une chose vous dérange : sur la route, à l’attente d’un rendez-vous, face à une tierce personne…RESPIREZ !

Parfois, il suffit de donner plus d’attention à notre corps, pour commencer à libérer les larmes stockées. Si cette chose se produit, dites vous qu’il n’y a rien de plus naturel et tachez de ne pas vous retenir, au contraire accueillez vos larmes pour un plus grand soulagement.

Conseil de J’aime J’éduque : On peut difficilement croire au pouvoir de la respiration, tellement elle semble être une chose si simple à faire. Mais Essayez, Essayez, car vous le pouvez !